4 MINUTES DE LECTURE

Comparer Instagram aux salons n’a rien d’intuitif. Si Instagram est un réseau social  qui regroupe plusieurs thématiques différentes, contrairement aux salons, les deux sont bien des plateformes collaboratives où se rencontrent des individus autour de sujet qui les intéresse, qu’ils soient particuliers ou professionnels. Instagram peut de ce fait être perçu comme un “mega” salon offline. En tant que véritable outil de communication visuelle et esthétique, chaque compte Instagram peut être considéré comme un stand au sein d’un salon, qui existe autour d’autres, mais avec sa propre identité.

instagram et les salons, des plateformes inspirantes

Aujourd’hui, Instagram est devenu l’endroit privilégié pour déceler les futures tendances, les futures marques, artistes, etc. Tout comme certains salons tels que Maison et Objet, Who’s Next, Paris Design Week et bien d’autres.

Grâce à son algorithme de découverte, Instagram propose à chaque utilisateur du contenu sensible de l’intéresser (en fonction des comptes suivis, des photos likées, des hashtags, etc.). Beaucoup vont donc sur Instagram justement pour s’inspirer. « Si je cherche de l’inspiration, je me tourne vers Instagram », explique Laura Bradley, directrice éditoriale chez Dazed Media Studio, « Je trouve souvent des photographes, des artistes et des réalisateurs de cette manière. ». Comme sur les salons, on retrouve sur Instagram un effet de double influence : les professionnels peuvent se faire connaître auprès du grand public mais également de découvrir d’autres professionnels et donc de nouvelles façons de travailler et/ou de s’exprimer.

Sauf que sur Instagram, tout le monde a son mot à dire. Les tendances se font et se défont grâce à tous les utilisateurs. C’est un peu un “mégaphone digital” qui crée et amplifie les tendances. Et c’est d’ailleurs le fait que tout le monde ait son mot à dire qui pousse la créativité, la diversité et donc la découverte et l’inspiration. Contrairement aux salons, qui ont une approche plus “top-down” où les exposants sont choisis par les organisateurs de celui-ci. L’avantage reste que les organisateurs peuvent choisir les exposants les plus intéressants et tendances, mais attention à ne pas tomber dans un certain élitisme avec trop peu de différences entre les stands.

 

instagram et les salons : quand surprise rime avec esthétique

Sur Instagram, l’esthétique prime. A titre d’exemple, sur Instagram, la présentation d’un plat prend le dessus sur le goût. Le design d’un hôtel vaut plus que la qualité du service, etc. L’esthétique est devenue si importante sur Instagram qu’un nouveau mot est apparu dans le langage courant : « Instagrammable ».

Les utilisateurs du réseau social font le choix d’une esthétique qui deviendra leur identité sur la plateforme mais aussi qui définit leur appartenance à une culture bien particulière. Et c’est d’ailleurs le fait d’avoir une esthétique particulière qui valorise aujourd’hui certains salons. Que ce soit la Fiac ou Paris Photos, ces salons sont pensés pour vendre du rêve, déjà par leur emplacement : le Grand Palais, mais aussi par l’organisation même du salon où tout est pensé par esthétisme.

la promotion par Instagram et les salons

Tout comme Instagram, les salons sont de véritables moyens de promotion et permet à l’exposant d’affirmer sa présence sur le marché et communiquer au mieux ses principaux messages au public. Le salon devient alors un outil politique de communication institutionnelle. A l’image des utilisateurs d’Instagram, les salons constituent une excellente vitrine pour faire connaître son innovation ou ses différents produits et en faire sa promotion et démonstration.

A travers différents outils, l’utilisateur d’Instagram optimise son profil (photo de profil, profil public ou non, nom d’utilisateur, harmonisation créative de ses photos ou vidéos, editorial, etc.) afin de personnaliser au mieux son profil dans le but de se présenter sur le meilleur jour à ses abonnés potentiels et leur donner envie de les suivre. Sur Instagram, chaque aspect du profil de l’utilisateur est minutieusement choisi dans le but d’attirer de nouveaux abonnés ou créer de la fidélisation chez ses abonnés existants. Que ce soit à travers la créativité et l’harmonisation des photos sur leur “feed”, les légendes sur leurs photos plus ou moins attirantes avec des “call-to-actions” (“Double-cliquez si ça vous fait rire”/”Partagez votre expérience dans les commentaires”), l’utilisateur crée un engagement direct avec ses paires tout en faisant la promotion de son profil.

Dans la même essence, les salons sont certes des moyens de faire de la promotion, cultiver leur image, améliorer la notoriété des entreprises. Cependant, ce temps de promotion fort est succinct et s’atténue à la suite du salon. Au contraire, grâce à Instagram, l’utilisateur fait sa constante promotion grâce aux divers outils offerts par la plateforme : sa promotion change, évolue avec le temps, tout en étant constante.

 

Instagram et les salons, atout de networking

Par ailleurs, tout comme Instagram, les salons permettent aux entreprises de tisser des relations avec ses pairs. En réunissant sur un même site tout un secteur ou un marché, le salon peut être l’occasion de nouer divers partenariats avec une autre entreprise. Le salon est à l’image d’Instagram : une plateforme collaborative. Le rôle central du salon est l’échange et le renforcement du lien salon. Le salon est un véritable rassemblement ou les divers professionnels et entreprises rencontrent leurs pairs dans l’interaction mutuelle bénéfique plutôt que le déchirement grâce au commerce avec les mêmes clients qu’ils partagent [1]. De ce fait, les synergies des entreprises, des services ainsi que des produits stimulent tout particulièrement le marché dans lequel ils évoluent.

Parallèlement, grâce à Instagram, les utilisateurs utilisent le réseau social comme un véritable outil de networking et de rencontre avec leurs cercles de connaissances. A travers son profil et ses messages privés, l’utilisateur fait une promotion de soi et utilise également Instagram comme une plateforme de contenu, connexion, et de communication. En effet, Instagram est non seulement un véritable outil de communication mais devient de nos jours un réseau de networking professionnel important en permettant à ses utilisateurs de développer et élargir leur réseau professionnel. L’utilisateur peut tout simplement rejoindre des groupes de discussions avec des personnes qui partagent les mêmes idées, ou hobbies et interagir sur ces sujets avec eux. Les discussions Instagram permettent, en effet, d’envoyer des liens vers certains contenus et les rendre viral sur ces groupes.

Finalement, les salons doivent apprendre d’Instagram qui favorise créativité, innovation et esthétisme sur chaque aspect de la plateforme (créativité des photos, cohérence du feed, partage de photos) et ce, de manière constante, en permettant de ce fait la naissance de véritables tendances. A contrario, les salons peuvent tomber dans un certain élitisme dans le choix des entreprises et stands en structurant et planifiant les tendances plutôt que de simplement représenter ces dernières. Cependant, le salon a une force qu’Instagram ne pourra jamais avoir : celle de rassembler physiquement des personnes, l’expérience est réelle et vécue.