Un Salon peut-il réussir à connecter et fédérer l’ensemble des acteurs économiques, scientifiques, publics, citoyens, consommateurs, associations… Et si oui, comment ? C’est un des nombreux défis que pose la création d’un évènement et qui témoigne de l’évolution constante des formats du Salon, obligeant l’Evénement à se renouveler et réfléchir sa forme continuellement.

Aujourd’hui les organisateurs d’événement doivent avoir une approche globale et connecter l’ensemble de leur public et écosystème. Alors, quelle forme peut-on donner à cette démarche ? La MerXXL (événement qui s’est tenu au Parc des Expositions de Nantes du 29 juin au 10 juillet – 38 000 visiteurs et 170 porteurs d’animation) illustre cette ambition événementielle et propose un format innovant couplé d’un engagement quasi militant. Alors, elle permet au secteur de se questionner sur le rôle d’un événement. De nos jours, ce dernier ne doit-il pas se faire acteur d’un engagement ou fédérateur d’une cause ? Ne doit-il pas bousculer ses formats ? Ses possibilités de représentation ?

Afin d’illustrer notre thème Salon, acteur citoyen et créateur d’engagement, l’Innovatoire est parti à la rencontre de cette exposition d’un nouveau genre dont sont ressorties des lignes d’inspiration très fortes :

  • création d’une nouvelle logique de répartition spatiale (fin du plan rectiligne) pour créer la déambulation du visiteur
  • découverte de l’univers marin (forte éditorialisation du contenu) sous le prisme d’un engagement fort pour leur défense
  • création d’espaces offerts à des « porteurs de projets », qui ne sont pas considérés comme des exposants classiques (m² offerts selon la pertinence du projet et non vendus) retenus sur la base d’un projet qualitatif de contenus innovants et inédits
  • utilisation d’espaces intérieurs et extérieurs
  • organisation d’un Comité d’Expert de 14 personnalités (océanographes, scientifiques, clusters, navigateurs, CNRS,…)

Tant de partis pris qui ont donné lieu à une vidéo explicative sur ce terrain d’observation.

Il en ressort que le Salon a cette capacité à devenir un acteur citoyen engagé qui participe au développement des individus et des territoires. Le Salon peut maintenant s’affirmer pleinement comme le moyen d’expression d’une citoyenneté, d’un engagement ou même d’une parole. La MerXXL démontre que pour faire cela, construire un événement avec toutes les composantes d’une filière, mixer l’ensemble des publics et formats d’événements, affirmer une ligne éditoriale très forte, sont des pistes de travail pour les organisateurs d’événements. La finalité ? Que l’événement se “dépasse lui-même”, ne soit pas une fin en soi mais bien l’amorce d’une réflexion beaucoup plus profonde sur son apport aux enjeux sociétaux.

Personnes interviewées : Frédéric Jouët – Directeur Général Exponantes, Pascal Jaouen – Professeur à l’Université de Nantes, Jean-Marie Biett – Directeur Général Infomer – Ouest France.