4 MINUTES DE LECTURE

Vous passez à marche forcée dans la digitalisation de vos évènements ? Vous en avez vous-mêmes testés pendant ces derniers mois… et la conclusion était implacable : tous les webinaires, évènements, rediffusions, découvertes, visites, ateliers en ligne, étaient une version dégradée, frustrante des évènements prévus « en physique ».

Découvrir le volet 2 

Nous avons tous vécu la même expérience. Assis derrière notre ordinateur, à écouter une présentation, puis à regarder nos mails, puis notre téléphone, jeter un œil sur un document ouvert… Lors d’une présentation en physique, notre esprit a déjà tendance à se balader ailleurs. Dans notre salon, devant notre ordinateur, notre attention est encore plus volatile !

A l’inverse, les expériences immersives engagent fortement leurs participants. Comment ? En les mettant au cœur de leurs créations ! Sans participants, pas d’expérience. Il est par exemple possible de répéter une pièce de théâtre classique (ou un discours !) devant une salle vide. Dans une pièce immersive… c’est impossible, car vos participants sont sur scène, mélangés avec les acteurs et font partie du script. Où vont-ils aller, à qui vont-ils parler, comment vont-ils réagir ? Impossible de savoir tant que vous n’avez pas testé la pièce avec eux !

Et bonne nouvelle : les créateurs d’expériences immersives ont redoublé d’inventivité pendant le confinement pour créer des moments uniques et engageants, même à distance. Nous vous partageons ici des bonnes pratiques à intégrer lors de vos propres évènements en ligne !

Conseil numéro 1 : Donnez une vraie place à vos participants 

Votre public n’est pas un fantôme : il est bien présent, même si vous ne le voyez ou ne l’entendez pas – son et caméra coupée. Quel rôle pouvez-vous lui donner ? Comment pouvez-vous vous adresser à lui ? Quel nom a-t-il ? Faites-vous tous partie d’une communauté ? Peut-il participer à une activité, même s’il est loin ?

La plupart des expériences immersives ont une position radicale, puisqu’elles donnent un rôle explicite aux participants. Par exemple vous êtes « un archiviste de souvenirs » dans la pièce Like real people do 2020. Dans cette expérience à distance, vous êtes une nouvelle recrue du Department of Manhattan Memory (DOMM) et vous avez pour mission d’analyser et de classer les souvenirs qui s’effacent avec le temps de couples New-Yorkais. Durant toute la pièe, vous allez discuter avec votre formatrice, regarder des discussions en visios, commenter et échanger sur des souvenirs et la trace qu’ils génèrent. Bref, vous participez pour de vrai, vous ne regardez pas un film sur les souvenirs qui se transforment avec le temps !

Sans aller aussi loin dans l’interaction, le collectif Identity.org avait créé une « exposition en ligne » pour sensibiliser à la protection des données personnelles. Les artistes ne se sont pas contentées de partager des statistiques ou des analyses comme dans une exposition ou une présentation classique ! Elles ont créé un parcours dans lequel, nous, internautes, sommes directement questionnés et pris à parti. L’exposition commence par un chat avec un faux-bot type alexa. Ce bot nous pose des questions et en tire des conclusions statistiques sur notre profil comportemental tout en nous informant que ces informations seront revendues à des acteurs obscurs qui en feront ce qu’ils veulent ! L’exposition se conclue sur une série de questions dérangeantes – et que nous ne nous posons jamais. Notre rôle est plus limité, mais nous pouvons directement voir les conséquences de nos actions.

Conseil n°2 : Laissez votre participant libre de choisir.

Pendant un évènement, on retrouve souvent les mêmes profils : ceux qui vont être très proactifs, aller à la rencontre de tout le monde, prendre facilement la parole, ceux qui viennent pour accompagner quelqu’un, ceux qui veulent vivre en moment fort et en garder la trace, ceux qui vont écouter et rester discrets… En ligne, c’est pareil, donnez la possibilité à vos participants d’interagir plus ou moins intensément !

Dans Like real people do 2020, les actrices s’adaptent à votre envie d’interagir et de prendre la parole. Si vous voulez beaucoup discuter, proposer des idées, des analyses, mener votre enquête pour connaitre les dessous du DOMM, c’est possible. Si vous voulez rester un peu plus en retrait, et intervenir que ponctuellement, c’est aussi possible !

Dans un registre totalement différent, Co-reality collective organise des soirées en ligne, qui sont très réussies et vraiment drôles ! Une des clés du succès ? Proposer plusieurs activités en parallèle : des jeux, des concerts, des discussions, des spectacles, des concours de danse disponibles dans différentes salles virtuelles… Vous êtes libres de changer de salle (zoom) comme bon vous semble et de choisir l’activité qui vous conviendra le mieux ! Les seules contraintes ? Jouer le jeu, accepter que c’est une vraie soirée, avoir sa caméra allumée – tout le monde participe pleinement à la fête !

Ecrit par Charlotte-Amélie Veaux, UX Immersive